cads-kef.tn

Erreur
  • JFTP::connect: Could not connect to host "196.203.251.10" on port 21
  • JFTP::connect: Could not connect to host "196.203.251.10" on port 21
  • JFTP::connect: Could not connect to host "196.203.251.10" on port 21
  • JFTP::connect: Could not connect to host "196.203.251.10" on port 21
  • JFTP::connect: Could not connect to host "196.203.251.10" on port 21
  • JFTP::connect: Could not connect to host "196.203.251.10" on port 21
  • JFTP::connect: Could not connect to host "196.203.251.10" on port 21
  • JFTP::connect: Could not connect to host "196.203.251.10" on port 21
  • JFTP::connect: Could not connect to host "196.203.251.10" on port 21
  • JFTP::connect: Could not connect to host "196.203.251.10" on port 21
Envoyer Imprimer PDF

 

PRESENTATION DU CENTRE

 

 

Le Centre National des Arts Dramatiques et Scéniques du Kef, issu de la Troupe Théâtrale Régionale du Kef, est crée en 1993 sur décision présidentielle et sous tutelle du Ministère de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine et qui a pour but :

-   la formation des artistes de tous les coins de la République

-   la production et la diffusion des spectacles

-   l’organisation des manifestations :

  •  Stages nationaux et internationaux dans les domaines du théâtre, de la danse, de la marionnette etc.…
  •   Festivals tels que :
  1. 24 heures théâtre   (spectacles de Théâtre, Musique, Danse, Performance, Colloque…)
  2. le théâtre fête le cinéma (débats, projection de films…)

.

 

 

 

 

 

:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IDEE GENERALE

 

Ce travail est une partie d’une vision artistique globale du CNADS du Kef depuis l’année 2000 et représente la suite logique d’un travail entamé depuis « El Mensiette » une œuvre qui a fait l’objet d’un grand chantier artistique et nous avons négocié minutieusement avec un patrimoine sensible, il se peut « Xénophobe » à ceux qui le méprise.

Résultat un spectacle de chant « El Mensiette » avec plus de 200 représentations et un succès populaire confirmé et une autre œuvre théâtrale « Kef El Hawa » et vient ensuite « El Fdaoui » avec une autre manière de voir ce patrimoine.

Ce « conte » spectacle a animé les soirées du Ramadhan permettant au public de vivre presque une heure durée de spectacle dans un berceau des parents et grands-parents.

 

La nostalgie édifie l’imagination base de toute création

 

 

 

Mise à jour le Vendredi, 27 Janvier 2012 16:26